Bottin Aines Hébergement Richard Perreault

 

 

Consultez la version PDF du dernier numéro de L'Indice Consultez le Bottin Aînés Hébergement Consultez les archives de la revue Aînsé Hébergement
 
Imprimer cette chronique Commenter cette chronique Envoyer à un ami

La retraite: rves et ralit
16 Novembre 2007

La retraite : rves et ralit

 

Par Robert Chagnon

Association qubcoise de grontologie (AQG)

Fdration internationale sur le vieillissement (FIV-IFA)

aqg-fiv@robertchagnon.ca

 

Depuis trois ans dj, la compagnie d'assurances AXA a mis en place une tude majeure sur la retraite, intitule 3me vague du Baromtre AXA de la Retraite . Le but de cette dmarche est d'explorer et de comprendre les attitudes de la population l'gard de la retraite, de confronter l'image de la retraite et sa ralit comparaison des perceptions des actifs versus le vcu des retraits et de replacer les rsultats du Canada dans un contexte international.

 

Cette tude internationale, mene dans 16 pays, a t faite auprs de 11 590 personnes. Il s'agit donc d'une tude cl et unique sur l'un des sujets conomiques et sociaux les plus importants du moment, qu'Axa a dcid de communiquer au grand public. Les thmes abords sont d'un grand intrt pour les personnes qui s'intressent la question. Ce rsum permettra au lecteur de reprer certains points d'intrt qu'il lui sera possible d'explorer plus fond pour voir comment les pays se situent les uns par rapport aux autres.

 

Le Canada demeure parmi les pays o les perceptions sur la retraite et la faon dont on vit cette priode sont les plus positives. Cela s'explique par diffrents lments, lis tant la culture (les rsultats canadiens s'apparentent souvent ceux des autres pays anglo-saxons) qu'aux conditions de dpart la retraite.

 

 

Dans vos poches

 

Au Canada, la plus grande partie des revenus de retraite que peuvent esprer toucher la plupart des gens repose d'abord sur les placements personnels qu'ils auront russi accumuler au cours de leur vie. Les pensions verses par le gouvernement aprs 65 ans sont modestes. Les cotisations des fonds de pension par le biais de l'employeur ne sont gnralement pas obligatoires. Les Canadiens sont donc conscientiss assez tt dans leur vie professionnelle la ncessit d'pargner pour la retraite, et le gouvernement les incite le faire grce aux rgimes enregistrs d'pargne-retraite, assortis d'importants avantages fiscaux.

 

Dans un tel contexte, il n'est pas tonnant de constater que :

        le Canada est l'un des pays o l'on prpare le plus sa retraite, et ce, de faon relativement prcoce ;

        le Canada fait partie des pays o l'on reconnat le plus largement la responsabilit des individus ce sujet.

 

Bien que la situation puisse gnrer de l'inscurit financire, cette responsabilisation et le fait qu'aucun ge lgal ne soit tabli pour prendre sa retraite semblent prsenter des avantages. La situation fournit en effet une majorit d'individus le dsir et la possibilit de s'organiser pour partir la retraite relativement tt par rapport la moyenne internationale.

 

La notion d'ge normal de la retraite devient donc plutt thorique et c'est peut-tre ce qui amne les Canadiens tre relativement tolrants, compars aux pays europens, l'gard d'une possible rvision la hausse de l'ge de la retraite.

 

Bien qu'environ un tiers des gens s'attendent de faon raliste voir leur niveau de vie diminuer une fois la retraite, ils n'anticipent pas une diminution correspondante de leur qualit de vie et la majorit jugent que leurs revenus seront suffisants pour rpondre leurs besoins.

 

 

La belle vie

 

D'ailleurs tout indique que les Canadiens jouissent globalement d'une bonne qualit de vie. Dans l'ensemble, ils se sentent en bonne sant, et ce, dans une plus grande proportion que dans les pays non anglo-saxons. Bon nombre pratiquent une activit physique et, dans une moindre mesure, portent attention l'quilibre de leur alimentation pour rester en forme. Ils estiment avoir accs des soins de sant de qualit et font partie des pays o cette perception est la plus rpandue. Ils affichent un sentiment de bonheur lev, parmi les plus levs des pays l'tude.

 

Ils ne se sentent donc pas vieux ou en perte de moyens lorsqu'ils prennent leur retraite, et si cette nouvelle phase de leur vie ne correspond pas vraiment au mythe du voyageur qui parcourt le monde comme l'envisagent les personnes actives (non retraites), elle est nanmoins bien remplie. Les voyages y ctoient un mlange d'activits physiques, sociales, bnvoles ou relies des centres d'intrt personnels.

 

La retraite est gnralement perue comme une priode de libert o l'on peut (enfin ?) prendre du temps pour soi, tant pour se reposer que pour faire des activits qui nous tiennent cur. Et cette libert contribue peut-tre au plus grand sentiment de bonheur qu'affichent les retraits par rapport aux personnes actives.

 

Mme si prendre soin de leur apparence est important, les Canadiens forment l'une des communauts les moins enclines recourir la chirurgie esthtique pour quelque raison que ce soit. Certains parmi les plus gs sont proccups par les effets du vieillissement sur leur apparence, mais tendent tout de mme s'accepter tels qu'ils sont.

 

Finalement les retraits ne sont pas totalement dpourvus sur le plan technologique, puisque plus de la moiti d'entre eux possdent un ordinateur, un accs Internet et un tlphone cellulaire. Les retraits canadiens comptent d'ailleurs parmi les peuples qui utilisent le plus Internet et, lorsqu'ils sont branchs, leur comportement d'utilisation est comparable celui des personnes actives.

 

Parmi les principaux changements observs cette anne, voici ce qu'on note :

 

- Chez les personnes actives : une rduction de certaines craintes quant la diminution de leurs revenus et leur niveau de vie la retraite. Ceci peut tre mis en parallle avec les inquitudes moindres de la population par rapport la situation conomique du Canada et la solidit des situations financires personnelles (rsultats observs dans une autre tude annuelle d'envergure ralise chez CROP sur l'volution des valeurs socioculturelles des Canadiens).

 

- Chez les retraits :

        Ils sont un peu moins nombreux juger qu'ils ont un revenu suffisant;

        Ils sont un peu plus nombreux dire que leur qualit de vie s'est dgrade aprs la retraite;

        Leur vision de la retraite est encore plus associe au repos et aux loisirs;

        Elle est aussi plus active sur le plan des promenades et de la vie sociale.

 

Robert Chagnon

Imprimer cette chronique Commenter cette chronique Envoyer à un ami


Commentaires d'internautes:

Autres chroniques: Dossier

Autres Catégories

Vous avez un commentaire sur cette chronique?

Votre nom:
Commentaire:
  
          


Copyright © Aînés Hébergement © Tous droits réservés